Mon chiot s'est déclaré au troupeau...

 

Vous venez d'acquérir un chiot de race bergère et comme tout le monde, vous avez hâte de le voir évoluer au troupeau. Ne vous inquiétez pas, vous n'êtes pas le seul dans ce cas là et c'est humain mais attention malgré tout à ne pas vouloir aller trop vite et à manger les étapes.

En effet, il ne viendrait à l'idée de personne de demander à un enfant de CP qui débute dans l'apprentissage de la lecture de lire en première intention un grand classique de la littérature. Et bien pour un chiot, c'est la même chose ; l'éducation au troupeau doit être progressive et le maître doit tenir compte de la maturité physique et psychique de son chiot. Un chiot qui se déclare à 6 mois ne sera pas forcément meilleur qu'un chiot qui ne se déclare qu'à 12 mois. Chaque individu évolue différemment ; il convient de respecter l'intégrité du chiot et de lui laisser le temps de devenir mûr pour affronter l'éducation et le travail au troupeau. Bien souvent, le maître craque quand il voit que son chiot s'est déclaré et il a toujours tendance à l'emmener trop tôt au troupeau et ceci pour plusieurs raisons :

- pour se rassurer en vérifiant qu'il possède bien de l'instinct car un chiot précoce, c'est souvent flatteur pour son maître (mais si, mais si, on est tous pareil !),

- pour l'aider dans ses tâches quotidiennes car il n'a pas d'autres chiens disponibles,

- parce qu'il rechigne à enfermer ou à attacher le chien et donc le chiot est laissé libre de ses mouvements sans surveillance particulière et va au troupeau de sa propre initiative.

Ceci peut se révéler très mauvais pour l'éducation du chiot. Comme il n'est pas encore sûr de lui et pas physiquement assez fort pour travailler correctement, il va forcément prendre de mauvaises habitudes. En voici quelques exemples ; cette liste n'est pas exhaustive mais révélatrice du genre de problèmes auquel vous pouvez être confronté :

- un chiot qui n'aura pas encore assez de vitesse pour passer devant une bête pour l'arrêter ou lui faire faire demi tour va alors avoir tendance à compenser sa faiblesse physique en utilisant ses dents. Un chiot prend très rapidement des habitudes. Et par la suite, il y a de forte probabilité pour que le chiot aille directement au contact plutôt que de s'écarter pour contourner la bête à ramener. Une autre situation peut aussi apparaître, le chiot peut se sentir en infériorité à cause de son manque de physique et il va tout simplement se décourager et ne plus chercher à ramener les bêtes qui fuient.

- si le chiot est laissé en liberté sans son maître, il peut aussi prendre l'habitude d'aller harceler sans arrêt les bêtes dans les bâtiments. Notamment, il peut prendre l'habitude de mordre (au cornadis, c'est si facile) et peut aussi finir par pendre un mauvais coup. Il n'est pas rare qu'un matin le maître retrouve son chien mort dans sa niche sans symptômes apparents ; le jeune chien étant mort dans la nuit d'une hémorragie interne.

- souvent si le jeune chiot s'est déclaré de bonne heure, son maître (souvent lors du tour des prés par exemple) lui demande à aller au contact du troupeau. Le chiot trop petit pour faire le tour du troupeau va alors faire plusieurs aller-retours entre le troupeau et son maître. Il apprend alors à se positionner entre le troupeau et son maître comme il n'a pas encore la possibilité physique et psychique de contourner le troupeau et se positionner en position midi. Le maître apprend de façon inconsciente à son chiot à pousser au lieu de lui apprendre à rabattre vers lui. Une fois que le chiot a acquis cet apprentissage (et à cet âge-là, cela va très vite) il devient très difficile par la suite de corriger l'erreur.

Alors soyez patient et attendez au moins déjà que votre chiot se déclare puis qu'il ait au moins l'âge de 8 à 10 mois pour vous lancer sur le troupeau. Sur des chiots particulièrement précoces et seulement avec un maître expérimenté, il est possible de mettre le chiot plus tôt mais uniquement sur des lots de moutons habitués aux travail avec le chien.

En attendant que votre chiot atteigne l'âge du travail direct sur troupeau, vous avez déjà bien assez à faire avec l'éducation des ordres de base qui sont souvent négligés par rapport à la mise au troupeau. On ne construit pas un bâtiment solide sur des fondations négligées ! Pareil pour le chien de troupeau, les ordres de base devront être parfaitement acquis avant la mise au troupeau : apprendre son nom, le Rappel, le Assis, le Couché (voir le Debout si vous pensez en avoir besoin), le Stop et le Pas-bougé. Si déjà le chiot est capable d'exécuter tous ces ordres à 8 mois, vous n'avez pas perdu votre temps et surtout vous allez en gagner lors de la mise au troupeau. Un chiot qui n'a pas pris l'habitude d'obéir parfaitement en dehors du troupeau, ne peut pas subitement devenir exemplaire en obéissance en présence du troupeau. La première année du chiot est déterminante pour l'ensemble de sa carrière au troupeau.

Alors soyez patient et persévérant et votre chiot vous le rendra au centuple.

Les débuts au troupeau d'une jeune femelle Berger Australien de 9 mois :

Les débuts au troupeau d'un jeune mâle Berger Australien à 7 mois :

Un chiot ou un jeune chien ne doit pas être mis au contact des animaux trop tôt...

... sous peine de vivre une mauvaise expèrience, d'en garder un mauvais souvenir ou de prendre de mauvaises habitudes qui pénaliseront sa future carrière de chien de travail.

Australian Shepherd :

The American Ranch & Farm Dog.

WELCOME TO FRANCE

Please, read our new English Version

Nos coordonnées

Adresse

Mr ROUGETET Bernard

Les Petits Maurois 
58330 Crux la Ville

 

Téléphone

03.86.58.26.04 de préférence

aux heures des repas

 

E-mail

bernardrougetet@orange.fr

Utilisateurs de chiens de berger depuis 1991.

Découvrez toute l'actualité des

Compagnons du Berger :  

Dernière actualité enregistrée en

OCTOBRE 2016

La véritable personnalité d'un chien de berger ne se révèle qu'au travail sur troupeau ; à voir sur nos VIDEOS

 

 

Vous êtes le ...

éme visiteur sur ce site.

Ce site est en constante évolution,

il va ainsi

s'enrichir au fur et à mesure

du temps à venir.

Nous vous conseilllons donc de revenir nous visiter régulièrement !

 

Merci de votre visite et à bientôt !